Le jogging vert

Deux petits anecdotes récentes :

La première, une rencontre insolite à la salle de sport ce lundi.

Un peu plus de monde que la dernière fois, il fallait avoir le coup d’œil pour repérer les machines libres. A la moitié de la séance j’en avise une pour les jambes. Au moment de démarrer l’exercice j’aperçois du coin de l’œil un homme qui s’approche pour engager la conversation. Je lève les yeux et le fixe sans comprendre pendant quelques secondes. Avec son sa bouille de trentenaire geek, son jogging vert bouteille et son t-shirt sale, difficile de reconnaitre mon recruteur déçu. On a parlé un moment, un peu gêné (j’ai bu toute ma bouteille d’eau pour me donner de la contenance, tout en essayant d’éponger la transpiration). Il voulait savoir ce qu’avait donné l’entretien avec mon directeur, toussa toussa. A cause du bruit dans le complexe je n’entendais que deux mots sur trois. Enfin il a fini par partir, mettant fin au malaise. Je vais appréhender mes autres séances maintenant, pas envie de le recroiser dans ce contexte. Au moins ça aura fait rire les collègues.

2nd anecdote:

Réunion de service ce matin. Le chef fait le tour des dossiers en cours, classique. Viens la fin de la réunion. Il lance l’idée d’organiser un tutorat (le mot magique!) pour l’arrivée des nouveaux venus à la rentrée. Grosse joie intérieure, j’avais profité de l’entretien avec le directeur pour râler un bon coup sur le sujet. Visiblement la redescente d’informations du N+2 vers le N+1 est plus efficace que la remontée par les agents de base – quelle surprise.

Le chef évoque le fait que jusqu’à présent il n’y avait pas vraiment d’organisation pour la formation des nouveaux. Il cherche ses mots pour décrire comment ça se passe. Nous sommes 4 ou 5 à répondre en cœur :

– « A l’arrache »

Cela fait rire les autres collègues, mais pas le chef.

-« Heu non, je ne dirais pas ça comme ça… . »

Mais nous si. Du coup petit tour de table pour suggérer des méthodes pour que les gens soient rapidement opérationnels et bien intégrés. Une de mes suggestions est retenue, je suis JOIE.

Fin de la réunion, j’ai le sourire aux lèvres – chose qui n’arrive jamais après une réunion, en général je meure de faim. Je reste quand même lucide, tout le monde n’est pas emballé par l’idée car, évidemment, former les gens prend du temps. Ils ne le voient pas comme un investissement sur l’avenir, hélas. A nous, les futurs tuteurs de faire au mieux pour que ça fonctionne et que l’expérience soit reconduite les années suivantes.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s