Queen of cartons!

Encore un petit weekend tranquille en perspective. Enfin, c’est ce que je pensais devant mon tableau Excel vendredi avant l’appel de Petit Frère. J’ai surtout retenu les mots « hôpital », « opération » et « anesthésie générale ». Rien de grave, heureusement, mais des suites d’opération suffisamment chiantes et handicapantes pour le contraindre à dormir sur Paris une fois sorti. Il a signé une décharge et je suis allée le récupérer en métro le soir venu (pas possible pour lui de s’asseoir après la chirurgie).

Sur le chemin de retour on  a évidemment eu droit à une baston dans le wagon voisin. On a réussi à fuir pour rejoindre une autre ligne et in fine l’appartement.

Le lendemain on a fait le tour du quartier pour trouver une pharmacie et un(e) infirmier(e) à domicile.

L’après-midi (avant donc l’histoire avec l’opération), j’étais supposée le rejoindre dans le logement des parents où il vit en attendant sa vente, les parents étant partis en raison de leur travail. Récemment l’appartement familial a enfin trouvé un nouvel acquéreur qui a hâte d’investir les murs (et de les casser aussi). Il faut donc se dépêcher de vider les lieux.

Une fois arrivée j’ai re-découvert l’endroit, quitté sans regret après le lycée. Le Petit Frère est parti se reposer un peu et j’ai attaqué les cartons en maudissant le second Petit Frère, qui a eu la bonne idée de fuir dans le Sud du pays il y a quelques semaines en laissant ton son bord…, bazar dans sa chambre. Montagnes de cours, de livres, de dessins, de coupures de presse un peu partout. Envie de tout jeter, mais c’est prendre le risque d’une brouille supplémentaire.

La chambre laissée en mode YOLO par le frère…

Les cartons ont fini par coloniser les pièces, petit à petit. Petit Frère a aidé du mieux qu’il a pu à trier les objets à destination de la poubelle et à remplir les cartons.

J’y suis retournée le dimanche afin de continuer le rangement car le déménagement aura lieu en fin de semaine prochaine. Petit Frère m’a fait à manger (miam) et nous avons fini par ranger une partie de sa chambre. Désormais, une belle pile de cartons trône dans mon ancienne chambre, tous bien scotchés et étiquetés. La suite ce sera samedi matin, avec en prime deux costauds recrutés en ligne pour porter les meubles, le frigo et la machine à laver. Ils vont adorer les escaliers en colimaçon et les marches inégales.

Le weekend m’a pour une fois semblé interminable.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Il ne s’est pas fini là (la fin est plus détente!). Dimanche fin d’aprem rendez-vous avec un ami de Gégé, de passage sur Paris pour une reconversion professionnelle. On a déambulé sur les bords de Seine à côté de la tour Eiffel. Nous sommes tombés sur Le Village de Pâques comportant des stands proposant divers produits régionaux et à boire.

Nous avons eu droit à une dégustation complète des « Apéritifs du Soleil », bouteilles de vin doux avec des fruits. Les bouteilles ont des noms rigolos comme « La Polissonne » ou « Le Gratte-Cul ». La distillerie est dans le Gers dans la ville de … Condom.

Servi très frais ça passe super bien (il faisait en plus assez chaud ce dimanche).

http://www.escalesgourmandes.net/

Après avoir prix deux bouteilles, nous nous sommes posés à un autre stand pour boire et manger pour moi – les cartons ça creuse- des frites et une saucisse de Toulouse (15 euros le plat c’est un peu abusé mais j’avais trop faim). C’était gras, c’était bon.

On a aussi profité de la lumière pour prendre quelques photos de la Seine et évidemment de la Tour Eiffel, histoire de finir sur une jolie note le weekend.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s