Le « Temple »

J’ai franchi le pas de la salle de musculation. L’idée me trottait dans la caboche depuis un moment mais j’avais remis à  plus tard son exécution, préférant laisser murir le projet.
Finalement, après le travail, je me suis rendue dans la salle, à l’étage du centre commercial. Le sésame en main, j’ai badgé, franchi le portique pour me diriger d’un pas qui se voulait résolu vers le vestiaire. Vestiaire clair propre, avec des casiers en bon état. Chouette.


Une fois en condition je me suis demandée par quoi commencer.
Un peu hésitante je me suis dirigée vers la partie cardio avec ses tapis de courses et ses vélos elliptiques en évitant soigneusement de croiser le regard des autres. Premier obstacle : allumer l’appareil. Un peu désespérée et sentant grandir le malaise j’ai entrepris tous les boutons visibles. J’ai inspecté le dessous de la machine. Pas de bouton de démarrage. Aucune bonne âme à  l’horizon, les sportifs présents suant en rythme sur les tapis de course, des écouteurs aux oreilles.
Le déclic s’est fait au bout de 5mn. Il fallait juste se mettre en selle et commencer l’exercice dessus pour voir la bécane s’allumer de toutes les couleurs. Sentiment de victoire!
Un petit programme d’échauffement a permis de débuter la séance. Pédalant tranquillement j’ai pu admirer les 6 écrans télé face à  moi, un par chaine. Elles allaient d’Un diner presque parfait à  BFMTV. Après 10 minutes, en jambe, j’ai abandonné la machine pour aller jeter un coup d’œil curieux au plateau de renforcement musculaire. Un tas d’appareils trônaient un peu plus loin, la plupart inoccupés et m’étant parfaitement inconnus. Cette fois aucun problème pour les utiliser, un autocollant indiquant la marche à  suivre et les muscles concernés.
Ce sont les bras qui ont travaillé, les épaules et un peu le dos, des séries de 12-15 répétitions, réalisées trois ou quatre fois, avec 30s de récupération entre les séries. D’abord en poussant, puis en tirant, debout, assis, en faisant varier les poids pour trouver les plus adaptés. Personne ne me prêtait attention, tout le monde se concentrait sur ses exercices. J’ai cru un moment qu’un sportif me regardait, il n’en était rien, seul l’appareil que j’utilisais l’intéressait. On a donc switché. Le gaillard soulevait plus de 65kg a bout de bras quand 25g étaient déjà  une épreuve pour mes biceps.
Une fois les bras pas loin de tétaniser, un peu de gainage et des squats ont complété cette première séance sur un tapis de sol.

Ce fut donc une bonne expérience. Je craignais de me sentir complètement en décalage dans cet univers, mais non. Autant d’hommes que de femmes, toutes les morphologies, tous les niveaux et surtout ambiance studieuse. ça souffle et ça sue. Pas de bavardage, de commentaire ou de regards déplacés. Hâte d’y retourner pour tester d’autres machines.

Objectifs:
1) Ne plus avoir mal au dos en fin de journée en musclant le dos et la ceinture abdominale;
2) Réaliser un renforcement musculaire suffisant de tout le corps pour améliorer ma force en krav maga et faciliter le passage de la ceinture en fin d’année;
3) Me sentir plus forte.

Petite vidéo pour se motiver:  https://www.youtube.com/watch?v=GSqShc9Z7ZQ

Publicités

3 réflexions sur « Le « Temple » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s