Misogynie ordinaire

Un Relay dans une gare du Val de Loire. Discussion entre le vendeur de magazines et un client pendant que je cherche mon bonheur, le nez dans les revues en papier glacé.

– « On a de la chance d’être des hommes » commence le client.

– « Oui c’est ce que je me dis souvent » répond le vendeur en rigolant.

– « Déjà, nous, on a une humeur constante » renchérit le premier.

Mine de rien je m’approche doucement pour capter le fin mot de la conversation.

-« Moi j’en ai une belle alors j’en profite bien » conclut le vendeur.

Il ne parlait pas d’un objet mais de sa femme.

Suis partie sans rien acheter finalement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s